Hybridations salariat-entrepreneuriat et nouvelles pratiques de travail : des slashers à l'entrepreneuriat- alterné

auteurs

  • Bohas Amélie
  • Fabbri Julie
  • Laniray Pierre
  • de Vaujany François-Xavier

mots-clés

  • Open innovation
  • Hybridization
  • New working practices
  • Alternated Entrepreneurship
  • Slasher
  • Hybridation
  • Nouvelles pratiques de travail
  • Entrepreneuriat-alterné

type de document

ART

résumé

Cet article s'intéresse aux nouvelles pratiques de travail, en particulier les formes d'activités et d'organisation qui hybrident salariat et entrepreneuriat. A travers cette recherche exploratoire et descriptive, nous souhaitons partager nos premiers constats de terrain sur cette réflexion. Nos résultats préliminaires s'appuient sur les études empiriques réalisées entre novembre 2014 et novembre 2016 par le réseau RGCS (Research Group on Collaborative Spaces) et en particulier sur : (1) quelques statistiques descriptives issues de l'enquête en ligne menée en 2016 sur les transformations du travail et de ses espaces ; (2) des observations empiriques basées sur des données récoltées lors de l'organisation de 52 évènements (ateliers, séminaires, etc.) dans 7 pays et 82 visites de tiers-lieux et autres espaces collaboratifs réalisées dans une dizaine de pays. Après avoir replacé dans une perspective historique l'évolution du travail et des formes d'emploi et explicité la méthodologie adoptée, nous présentons nos constats en distinguant le niveau individuel des nouvelles pratiques de travail du niveau organisationnel. Sur la dimension individuelle, nous nous intéressons aux formes d'hybridations salariat-entrepreneuriat que représentent le cas des slashers et de l'entrepreneuriat-alterné. Sur la dimension organisationnelle, nous soulignons l'hybridation croissante entre salariés et entrepreneurs (ou freelancers) au sein de certains types de communautés et de modes de gouvernance mêlant salariés, freelancers et entrepreneurs (excubation, transition, open innovation, nouvelles formes de community management) ou encore dans la relation aux mouvements sociaux collaboratifs (de plus en plus importés dans un cadre organisationnel).

article PDF

plus d'information